Faut-il interdire les manifestations ?

François Hollande, suivi par une grande partie de la droite, voudrait interdire les manifestations contre la loi travail El Khomri au motif que la sécurité des biens et des personnes ne seraient pas assurées. On est chez le père Ubu…

Depuis quand est-ce à la CGT, à FO, à la FSU, à SUD et aux autres organisations syndicales d’assurer la sécurité des biens et des personnes ? Si c’était le cas, cela s’appellerait des milices ! Nous sommes en démocratie où les milices sont interdites. Il existe une police qui, elle, est chargée de la sécurité des biens et des personnes.

Hollande, pourtant président et ancien parlementaire, visiblement ne connaît pas la Loi. Une manifestation ne peut être interdite que si : elle « est de nature à troubler l’ordre public » selon l’article L211-4 du Code de la sécurité intérieure. Toute la question repose sur le sens de « être de nature à » ? Il me semble que c’est évident. Cela signifie que la manifestation doit avoir pour objectif, explicite ou implicite, de ficher le bazar, de casser, d’agresser. Pour vous en convaincre, lisez l’article L211-3 qui explique que : si les circonstances font craindre des troubles graves à l’ordre public, le préfet peut interdire le port et le transport d’objet pouvant constituer une arme. A aucun moment dans cet article on parle d’interdire une manifestation. Cela veut bien dire qu’il faut distinguer risque et nature de la manifestation.

Les manifestations organisées par les syndicats sont-elles de nature à troubler l’ordre public ? Evidemment non. C’est vrai qu’il y a des individus, des groupes politisés et organisés qui profitent de ces manifestations pour s’en prendre à la force publique, au mobilier public, aux institutions publiques, à des commerces privés, à ce qu’ils estiment être des symboles de ce qu’ils combattent, mais tout cela n’a rien à voir avec la nature de la manifestation. La nature de la manifestation c’est protester, de manière légale, contre un projet de loi. C’est comme si vous accusiez les organisteurs de l’Euro de foot d’être responsables des exactions de fascistes avinés (se prétendant être des supporters) à Marseille, à Lille ou ailleurs.

Parlons maintenant de notre clown national, j’ai nommé Nicolas Sarkozy. Il veut qu’on engage, je cite : « la responsabilité civile et financière de la CGT » à propos des violences, des dégradations, inacceptables, qui ont eu lieu.

D’abord, comme je l’ai expliqué précédemment, ce ne sont pas les syndicats qui sont chargés de maintenir l’ordre. Ils ont un service d’ordre pour éviter les débordements mais si leur service d’ordre est débordé, c’est à la force publique (police, gendarmerie) d’agir. C’est la force publique qui est chargé du maintien de l’ordre, Sarkozy devrait le savoir en tant qu’ex-ministre de l’intérieur.

Ensuite, Sarkozy devait d’abord prouver que c’est la CGT qui est à l’origine des violences. Le peut-il ?

Enfin, Sarkozy parle de « responsabilité civile » et de « responsabilité financière ». La responsabilité civile est quelque chose qui existe dans le droit Français mais je vois mal sur quels articles il pourrait s’appuyer pour engager des poursuites contre la CGT. Quant à la « responsabilité financière », cela n’a aucune existence dans la Loi (on peut parler de réparations financières, à la rigueur). Et pourtant notre avocat, ancien président (comique), l’évoque. No comment…

On ne peut nier que les policiers, les gendarmes, sont en ce moment très fatigués, inquiets pour leur vie et celle de leurs proches. Mais si la France ne dispose pas d’assez d’effectifs de police pour assurer à la fois la sécurité quotidienne, l’anti-terrorisme, les manifestations sociales et l’Euro de foot avec toutes les manifestations et les débordements de « supporters », le gouvernement doit choisir : suspendre le droit de manifester, droit fondamental, ou bien, mettre un terme à l’Euro de foot. Qu’est-ce qui est le plus important ? Défendre ses idées ou regarder des types jouer au foot1 ?

 

 

1 Je précise que je n’ai rien contre le foot, ce serait un autre sport, les JO, ou autre chose, ma remarque serait la même.

Publicités

Une réflexion sur “Faut-il interdire les manifestations ?

  1. Nos gouvernants ne connaissent même pas les lois qu’ils sont censés faire appliquer. Que ce soit au PS ou à l’UMP (appelée maintenant LR)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s