L’Union Européenne peut-elle donner des leçons à Trump ?

union europenne europe drapeau europen

Il est devenu banal de taper sur cet abruti de Trump. Beaucoup d’europhiles tapent sur lui à cause de sa politique xénophobe et anti-immigration. Mais ces europhiles oublient que l’Europe, l’Union Européenne, n’agit pas mieux que Trump si ce n’est pire !

1. Le mythe européen

De nombreuses personnes (dont moi) ont cru que la construction européenne allait permettre la diffusion du progrès, de l’humanisme, de la liberté. Quel bilan aujourd’hui ? Les morts se comptent par milliers dans la Méditerranée, à la frontière européenne, certains membres de l’UE construisent des murs, l’UE n’est même pas capable de permettre à un navire qui sauve des vies (l’Aquarius) d’accoster sur son territoire ! Ne nous étonnons pas que nombre de citoyens, pourtant de gauche et progressistes en aient marre de cette Europe incapable et meurtrière.

2. Trump vs Europe : match nul voire même avantage Trump

Bon nombre d’europhiles naïfs, hypocrites voire cyniques, tapent sur le président des Etats-Unis, D. Trump, en évoquant ses mesures anti-immigration, notamment la construction d’un mur à la frontière terrestre entre le Mexique et les USA. Se posent-ils seulement la question de savoir si la politique migratoire en Europe est meilleure ?

Tout d’abord, en Europe plusieurs pays ont construit des murs anti-immigration, sans que l’UE n’agisse réellement (comme par exemple en Autriche ou en Hongrie).

Ensuite, n’oublions pas que les USA ont une frontière terrestre avec le Mexique alors que l’Europe a une frontière maritime avec les pays d’émigration : le mur de l’UE s’appelle la Méditerranée, il est naturel mais il provoque la mort de milliers de personnes alors que le mur de Trump n’en provoquerait aucun. Voilà déjà qui devrait faire réfléchir les europhiles avant de donner des leçons à Trump.

Enfin, si aux USA on peut déplorer les actes de violence des milices anti-immigration à la frontière du Mexique (Arizona, Nouveau-Mexique, Texas), ceux-ci restent le fait de groupes d’individus non appuyés par l’État US et même condamnables par les lois des USA, en Europe nos dirigeants, eux, ont fait un pacte légal avec le diable libyen.

Les dirigeants européens ont pactisé avec la Libye afin que celle-ci joue le rôle de garde-frontière de l’Europe, autrement dit, l’Europe donne de l’argent à la Libye afin que celle-ci empêche les immigrants de venir en Europe, et cela quels que soient les moyens employés ! Cette mesure a été employée par S. Berlusconi, aujourd’hui paria parmi les europhiles mais pourtant l’UE applique les mêmes méthodes !

Comment peut-on encore croire à une Europe humaniste ? De nombreuses ONG et même l’ONU ont dénoncé le racket, la mise en esclavage, la torture, les viols, les meurtres commis par ceux qui doivent « réguler » l’immigration mais cela n’empêche pas cette Union Européenne « humaniste » de passer des accords au mépris de tous les droits humains.

Désolé mais, comme feu Bernard Maris, j’ai cru en l’Europe, en l’UE, mais je suis obligé de constater que c’est un échec. Et tant que les europhiles béats ne voudront pas l’admettre, les europhiles hypocrites et cyniques les manipuleront et aucun progrès ne sera à attendre de l’UE.

3. Le cynisme des europhiles

Beaucoup de pays, comme par exemple l’Allemagne ou les pays nordiques, se targuent d’humanité et critiquent les pays du sud de l’Europe qui refoulent les immigrés. Nombreux europhiles français vantent ces gouvernements, ces pays, et crachent sur ceux qui refoulent les immigrants. Comme c’est facile !

Reprenons plutôt depuis le début. En UE il existe une convention, la Convention de Dublin1, qui stipule que c’est in fine au pays dans lequel est entré l’immigré extra-européen qui doit se charger de lui et de son renvoi si nécessaire. Autrement dit on a laissé, grosso modo, à trois pays (la Grèce, l’Italie, l’Espagne) la gestion des flux migratoires alors que l’UE compte 28 pays !

Ces pays sont déjà en difficulté budgétaire du fait d’une politique économique absurde d’un point de vue européen et en plus l’Europe et les Etats qui ont provoqué cette catastrophe budgétaire donnent des leçons à ces pays sans pour autant proposer de les aider à accueillir les immigrés ! Là encore, quoi de mieux pour vous dégoûter de l’Europe actuelle.

A la lumière de ces éléments, j’espère vous avoir prouvé que l’UE actuelle ne vaut pas mieux que Trump, voire même qu’elle est pire que lui. La conclusion étant qu’il faut débarrasser le monde à la fois de Trump et de cette caste européiste qui, finalement, n’a rien à voir avec l’idéal européen que partagent tous les citoyens éclairés.


Notes :

1  Sur la politique européenne en matière d’immigration  https://www.touteleurope.eu/actualite/histoire-de-la-politique-europeenne-d-immigration-et-d-asile.html

 

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “L’Union Européenne peut-elle donner des leçons à Trump ?

  1. oui on étouffe sous ces comportements qui ont un caractère assez « bestial »!!!

    il serait bienvenu le temps de l’humanisme !!!
    on est dans des noirceurs monstrueuses!marre de tout ça!!!!

    les politiques élus prennent le Monde comme leur appartenant parfois, comme leur terrain de jeux!!!

    c’est inadmissible et vraiment petit!!!

    à quand un peu de grandeur chez ces gens!!!!!!!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s