Pour en finir avec l’effet Laffer (ou le « trop d’impôts tue l’impôt »)

laffer

Dans les années 70, l’économiste Arthur Laffer construit une courbe au nom éponyme qui restera célèbre. Cette courbe est censée représenter le fait supposé que lorsque les impôts augmentent trop, les recettes fiscales diminuent. Et inversement, lorsque les impôts diminuent les recettes fiscales sont supposées augmenter. C’est l’effet Laffer et c’est un gros mensonge (ou fakenews) créé sur une nappe de table de restaurant (selon la légende). Ce gros mensonge, cette grosse fakenews, qui empoisonne depuis plus de 30 ans les politiques économiques actuelle des gouvernements occidentaux a tout de même permis à Laffer de devenir conseiller du président Reagan. Malheureusement pour Laffer et ses apôtres, les faits, eux, ne mentent pas. C’est ce que je vais démontrer.Lire la suite »

Publicités

Trop de dépenses publiques ? (2)

De nombreux femmes et hommes politiques, appuyés par certains éditorialistes ou « experts » auto-proclamés, se plaignent de ce que la France serait le pays au monde qui aurait le niveau de dépenses publiques le plus élevé. Même si c ‘était vrai, j’avoue ne pas comprendre en quoi ce serait problématique, au contraire, j’en ai parlé dans un article précédent. Mais, dans le cas présent, ce qui m’intéresse, c’est la véracité de cette affirmation. Alors, la France a-t-elle (vraiment) trop de dépenses publiques ?

Lire la suite »

Réduire le temps de travail pour réduire le chômage (2)

Dans cet article, j’ai expliqué pourquoi la réduction du temps de travail était une condition nécessaire à la réduction du chômage. Certains, par idéologie, s’opposent à cette vérité logico-mathématique, aussi je vais me fier à l’expérience. Je vais également en profiter pour tordre le cou à certaines idioties propagées par la droite néolibérale (qui comprend la droite traditionnelle (UMP-LR) et la droite newlook du genre Macron, LREM.Lire la suite »

L’ubérisation : une révolution ?

Si vous vous intéressez un peu à l’économie, à la politique, vous avez sans doute entendu parler d’ubérisation, terme très à la mode ces derniers mois mais qui est souvent employé à tort et à travers pour tout et n’importe quoi. Certains vont même jusqu’à prétendre que l’ubérisation de la société est une révolution comparable à la révolution industrielle du XIXème siècle. Gardons les pieds sur terre et regardons ce qu’il en est réellement.Lire la suite »

Pourquoi le marché n’est pas efficient (2)

Comme je l’expliquais dans la partie précédente, lorsqu’on parle d’efficience du marché cela signifie que le marché serait un processus (et même l’unique) qui permettrait la meilleure allocation des ressources. Le marché permettrait la distribution de toutes les marchandises produites (il n’y a pas de gâchis) tout en maximisant la satisfaction des individus (vendeurs et acheteurs). Comment réussirait-il ce « miracle » ?

Lire la suite »

Trop de dépenses publiques ?

Les dépenses publiques sont-elles néfastes à l’économie comme le prétend la doxa politico-médiatique actuelle, incarnée par les politiciens de droite UMP-LR (les Juppé, Sarkozy, Fillon, NKM, Le Maire, etc), de droite « socialiste » (les Hollande, Valls, Macron, etc), certains éditorialistes (Giesbert, Barbier, Thréard, etc) et certains experts-économistes autoproclamés ? Un court article prouvant que ces chers comiques nous racontent des fadaises.Lire la suite »

Espaces communs, espaces collectifs, espaces publics.

Voici un court article théorique visant à construire une typologie des différents espaces sociaux, dégager des éléments caractéristiques et comprendre pourquoi des règles différentes s’y appliquent. Pour cela, je m’inspire de la classification de Jean-Marie Harribey à propos des différents types de biens (communs, collectifs, publics, privés), donnée dans son ouvrage La Richesse, la valeur et l’inestimable1.Lire la suite »

Il faut sauver le Code du travail

Le Code du travail et le droit des salariés subissent depuis 30 ans des attaques menées par l’idéologie néolibérale et les politiques qui en découlent. En tant que libéral et socialiste, il me semble indispensable de mettre en pièces les mensonges et idées reçues malheureusement trop souvent colportées par certains politiciens, certains médias à travers leurs éditorialistes, repris ensuite par des citoyens mal informés, à propos par exemple de « la lourdeur du Code du travail », du supposé « un frein à l’emploi » qu’il serait.Lire la suite »