Et si on parlait laïcité ?

S’il est une question clivante au sein de la gauche actuelle et plus généralement au sein du camp progressiste, c’est bien celle de la laïcité. Certains (comme votre serviteur) considèrent cette dernière comme consubstantielle à toute pensée ou politique, progressiste, d’autres la considèrent, au mieux, comme quelque chose d’accessoire, au pire comme « un outil de domination néocolonial, reliquat du XXème siècle, aujourd’hui utilisé afin d’asservir les populations immigrées ou issues de l’immigration ». Les mots sont de moi mais lorsqu’on regarde de près certaines publications ou certains discours, je vous assure que c’est bien cette idée qui domine chez des personnes se revendiquant de gauche.On notera, par exemple, la querelle entre l’éditorialiste Riss de Charlie Hebdo et Plenel de Médiapart à propos de l’affaire Ramadan, ou encore la défense acharnée de Ramadan par des personnes appartenant au Parti des Indigènes de la République (PIR), mouvement qui se prétend de gauche et progressiste.
Lire la suite »

Publicités

Pourquoi le marché n’est pas efficient (1)

Cet article est le premier d’une série visant à montrer pourquoi ceux qui croient en l’efficience du marché font fausse route.

Le sacro-saint dogme du marché efficient

Malgré quelques divergences plus ou moins importantes, les néolibéraux, les libertariens et les économistes orthodoxes s’accordent tous sur l’efficience du marché Lire la suite »

Espaces communs, espaces collectifs, espaces publics.

Voici un court article théorique visant à construire une typologie des différents espaces sociaux, dégager des éléments caractéristiques et comprendre pourquoi des règles différentes s’y appliquent. Pour cela, je m’inspire de la classification de Jean-Marie Harribey à propos des différents types de biens (communs, collectifs, publics, privés), donnée dans son ouvrage La Richesse, la valeur et l’inestimable1.Lire la suite »

Existe-t-il un « Droit naturel » ? (2) Le droit de propriété

Dans un précédent article, j’expliquais en quoi postuler l’existence de droits naturels non seulement pouvait s’interpréter de plusieurs manières, mais surtout conduisait à des contradictions et des incohérences. Tous ces problèmes sont connus depuis des siècles et pourtant la tradition libertarienne s’accroche et continue d’affirmer l’existence de tels droits. Pourquoi ? Lire la suite »

Pourquoi libéral-socialiste ?

Je précise d’abord que lorsque j’emploie l’expression « libéral-socialiste » cela n’a rien à voir avec ce qu’on nomme communément « social-libéral », « social-libéralisme », termes employés par la meute médiatique pour désigner la politique du gouvernement Hollande, Valls, Macron et que je préfère qualifier de « néolibérale », terme qui me semble plus adapté.Lire la suite »