Et si on parlait laïcité ?

S’il est une question clivante au sein de la gauche actuelle et plus généralement au sein du camp progressiste, c’est bien celle de la laïcité. Certains (comme votre serviteur) considèrent cette dernière comme consubstantielle à toute pensée ou politique, progressiste, d’autres la considèrent, au mieux, comme quelque chose d’accessoire, au pire comme « un outil de domination néocolonial, reliquat du XXème siècle, aujourd’hui utilisé afin d’asservir les populations immigrées ou issues de l’immigration ». Les mots sont de moi mais lorsqu’on regarde de près certaines publications ou certains discours, je vous assure que c’est bien cette idée qui domine chez des personnes se revendiquant de gauche.On notera, par exemple, la querelle entre l’éditorialiste Riss de Charlie Hebdo et Plenel de Médiapart à propos de l’affaire Ramadan, ou encore la défense acharnée de Ramadan par des personnes appartenant au Parti des Indigènes de la République (PIR), mouvement qui se prétend de gauche et progressiste.
Lire la suite »

Publicités

Introduire la démocratie dans l’entreprise

Comme je l’ai écrit ici, tout individu se proclamant libéral se doit de défendre un système démocratique. Que ce système soit basé sur une démocratie directe ou représentative, c’est un débat qu’entre libéraux nous pouvons avoir mais ce ne sera pas le sujet de cet article (mais peut-être d’un prochain). Pourtant, certains individus qui s’auto-proclament « libéraux » ne sont pas choqués que la démocratie qu’ils prétendent tant chérir, s’arrête aux portes de l’entrepriseLire la suite »

Pour un revenu maximum

Dans le débat politique actuel, aussi bien en France qu’en Europe, on reparle de l’instauration d’un revenu minimum d’existence ou encore appelé « revenu de base universel », c’est à dire une somme d’argent distribuée à toute personne majeure et qui remplacerait (au moins en partie) les prestations sociales. Mais encore trop peu de personnes évoquent la mise en place d’un revenu maximum, réforme d’une bien plus grande importance.Lire la suite »

Pourquoi libéral-socialiste ?

Je précise d’abord que lorsque j’emploie l’expression « libéral-socialiste » cela n’a rien à voir avec ce qu’on nomme communément « social-libéral », « social-libéralisme », termes employés par la meute médiatique pour désigner la politique du gouvernement Hollande, Valls, Macron et que je préfère qualifier de « néolibérale », terme qui me semble plus adapté.Lire la suite »